L’Europe en réflexion

Avec cette rubrique, nous voulons valoriser la recherche et rendre plus accessible à un public intéressé la production scientifique sur l’Union européenne.

Le Groupe de recherche sur l’Union européenne (GrUE) de l’AFSP s’associe à la revue Politique européenne pour lancer un outil de réflexion autour des élections au Parlement européen. Celui-ci a pour vocation principale de réunir et de diffuser des travaux de sciences humaines et sociales consacrés aux enjeux du scrutin mais aussi au fonctionnement du Parlement européen. En cherchant à interroger le politique derrière les politiques publiques de l’UE, en questionnant le caractère démocratique des institutions, il s’agit de proposer un regard critique sur les enjeux des élections à venir. Cet outil entend répondre à deux enjeux : d’une part, le traitement partiel et intermittent des thématiques européennes dans les médias généralistes et, d’autre part, le cantonnement des résultats des recherches en sciences sociales sur l’UE à des espaces académiques spécialisés.

Une complémentarité entre journalistes spécialisés et chercheurs

Les travaux des chercheur.e.s dans le domaine des affaires européennes (qu’ils soient politistes, sociologues, juristes, économistes, historiens, etc.) peuvent éclairer les enjeux politiques et inscrire la recherche académique en sciences humaines et sociales dans le débat citoyen.

Dans cette perspective visant à combler un angle mort de la réflexion politique et médiatique, nous chercheur.e.s en sciences sociales, issu.e.s d’horizons théoriques et politiques divers nous nous engageons pour la diffusion des travaux de recherche en visant un triple objectif :

  • replacer au coeur du débat public des aspects ignorés ou méconnus des élections à venir et du fonctionnement du système politique européen
  • participer à la diffusion de réflexions basées sur des enquêtes de terrain approfondies en sciences sociales
  • repolitiser le débat sur l’Europe

Dossier : Elections européennes 2019

Dossier : L’UE face à la covid-19