N° 36, 2012/1 – L’espace européen du football. Dynamiques institutionnelles et constructions sociales

PE36

dirigé par William Gasparini, Jean-François Polo, 2012/1 (n°36)

 

Dossier

 

William Gasparini, Jean-François Polo – Introduction. L’espace européen du football. Dynamiques institutionnelles et constructions sociales

Si l’inscription formelle du sport dans les compétences de l’Union européenne est très récente (article 165 du traité de Lisbonne), l’espace européen du sport (non communautaire) est ancien. Porté par des instances sportives nationales et européennes, il se dessine à mesure que les fédérations sportives nationales et européennes font du continent un espace organisé de compétitions….

 

William Gasparini, Mickaël Heidmann – Le traitement européen des migrations de jeunes footballeurs. Nouvel enjeu de pouvoir à l’échelle européenne ?

À l’échelle européenne, on constate que les jeunes footballeurs migrants sont souvent confrontés à des pratiques non conformes tant à la législation européenne en matière d’immigration qu’à l’éthique du Conseil de l’Europe. Dans le contexte d’un rapprochement des compétences de l’UE et du Conseil de l’Europe depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne le 1er décembre 2009, notre étude vise à saisir les ressorts d’une nouvelle politique migratoire européenne à destination des jeunes sportifs professionnels. L’entrée par les migrations sportives permet de mieux comprendre les enjeux de cet espace carrefour et transnational où s’affrontent des institutions, des groupes et des agents sociaux dont les stratégies et les ressources proviennent pour l’essentiel d’autres champs structurés en fonction d’intérêts de groupe et d’histoires nationales spécifiques.

 

John Marks – UEFA, the EU and Financial Fair Play. « On ne dépense pas plus d’argent que l’on n’en génère ! »

Cet article considère la transformation au cours des dernières années du football européen. Tout en reconnaissant l’importance et la validité de ce qu’on a défini comme un processus d’« Européenisation », l’article soutient qu’il faut considérer l’« économie politique » du football, compte tenu de la crise financière actuelle. Le concept de Financial Fair Play (le fair-play financier) fournit un point focal pour évaluer la manière de formuler des questions profondes – à la fois dans le monde du football et dans un contexte plus large – par rapport à l’accumulation et la distribution de différentes formes de capital.

 

Cornel Sandvoss – Jeux sans frontières ? Europeanisation and the erosion of national categories in European club football competition

Basé sur l’étude des formes d’attachement des supporters du club de football de Bayer Leverkusen (Allemagne) à leur équipe, cet article explore les dispositions à l’européanité dans le supportérisme contemporain. S’appuyant sur une étude qualitative des discours d’énonciation des supporters et soulignant les formations complexes et hybrides des processus identitaires articulés dans les multiples constituants transnationaux du supportérisme, l’auteur soutient que l’européanisation facilite des identifications postnationales dans un espace européen en mutation.

 

Jean-François Polo – Enjeux politiques du sport en Turquie. Gagner l’Europe ?

Le sport en Turquie bénéficie d’un soutien continu des autorités politiques qui tentent par la célébration des victoires nationales, par la capacité à organiser de grandes compétitions internationales ou encore par une forme de diplomatie sportive, de promouvoir l’image de la Turquie à l’extérieur et servir ainsi sa candidature à l’Union européenne. Mais le sport qui interroge les formes d’appartenance et les logiques d’identification est aussi un révélateur d’une relation complexe de la Turquie à l’Europe et dessine des lignes de tension entre « nous » et « eux » qui débordent l’espace du champ sportif pour trouver un sens dans l’espace politique.

 

Loïc Trégourès – Le supportérisme serbe et l’Europe. Entre indifférence et rejet

Les incidents qui ont émaillé la Gay Pride de Belgrade en octobre 2010 ont montré que quelques centaines de hooligans très bien organisés étaient capables de tenir tête à l’État serbe. Cette marche, comme l’indépendance du Kosovo, sont considérées par certains groupuscules nationalistes violents, une frange de l’Église orthodoxe, et des supporters de football, comme la preuve de la dégénérescence de l’identité serbe que l’intégration euro-atlantique engendrerait. Pourtant, si la majorité des supporters de football semblent opposés à l’intégration européenne, l’UE en tant que telle n’est cependant pas la cible directe de leurs actions et revendications politiques.

 

Andy Smith – Conclusion. L’Europe, le football et la sociologie politique. Quelques remarques conclusives

Après avoir travaillé sur le rapport entre le football et l’intégration européenne pendant quelques années au tournant du siècle (Smith, 2002), j’ai volontairement coupé avec cette question de recherche afin d’en investir d’autres très éloignées du monde du sport. C’est donc avec un immense plaisir que j’ai découvert dans ce numéro spécial les analyses percutantes qui non seulement…

 

Varia

 

Alistair Cole, Romain Pasquier – The impact of European integration on centre/periphery relations. A comparison France/United-Kingdom

La question clé de cet article est simple : la politique régionale de l’UE, entendue comme une forme d’européanisation a-t-elle produit du changement politique ? Quelles variables explicatives pourraient expliquer tel changement ou résistance au changement ? Ces questions donnent lieu à considérer trois hypothèses principales pour expliquer le changement : celles du mésajustement, de la convergence et de la mobilisation. Ces trois hypothèses sont « testées » à partir de deux études de cas, la France et le Royaume-Uni. La recherche s’intéresse donc à deux États différenciés représentant deux pôles démocratiques et qui contiennent suffisamment de variation pour permettre une comparaison à la fois intra et inter-nationale. Les cas considérés présentent des éléments d’inertie (la gestion des fonds structurels reposant largement sur des modèles centre/périphérie préexistants), de requalibrage de l’action publique (dans les « nations » de la dévolution au Royaume-Uni et les régions décentralisées en France), mais en aucun cas d’éléments de profonde transformation de l’action publique liés directement à l’impact de la politique de cohésion. Plus généralement, les fonds structurels n’est peut-être pas l’instrument le plus approprié pour évaluer le changement de l’action publique. Dans cette enquête, les fonds structurels sont un épiphénomène de variables explicatives plus profondes ancrées principalement dans les ordres politiques institutionnels domestiques.

 

Chantiers de recherche

 

Albrecht Sonntag – Grilles de perception et dynamiques identitaires dans l’espace européen du football. Le projet FREE (7ème PCRD, 2012-2015)

Dans son programme de travail 2011 en Sciences socio-économiques et humaines (SSH), la Commission européenne publiait un appel à proposition intitulé « L’anthropologie de l’intégration européenne ». Il s’agissait de soumettre des projets collaboratifs susceptibles d’étudier de manière innovante ce que Politique européenne avait nommé les « Amours et désamours entre Européens » dans…

 

Lectures critiques

 

Xavier Saint Denis – Sociology of the European Union

L’ouvrage collectif Sociology of the European Union (2011), dirigé par Adrian Favell et Virginie Guiraudon, est une contribution très utile à la légitimation de la perspective sociologique en études européennes. Son objectif affiché est d’offrir un aperçu de différentes voies d’opérationnalisation de la recherche empirique en sociologie de l’Union européenne en présentant dix études récentes….

 

Claire Visier – L’Opinion des Européens et des Turcs

L’ouvrage se distingue des nombreuses parutions sur la Turquie et l’UE par une véritable approche scientifique, qui n’entend pas prendre part au débat sur la candidature de la Turquie mais plutôt contribuer à l’analyser. À partir d’enquêtes d’opinion (Eurobaromètres et enquêtes nationales), les auteurs étudient les opinions publiques et les représentations sociales d’une part des populations…

 

Romain Tinière – La genèse de l’Europe des droits de l’homme – Enjeux juridiques et stratégies d’États (France, Grande-Bretagne et pays scandinaves, 1945-1970)

Cet ouvrage vise à présenter la façon dont l’Europe des droits de l’homme s’est progressivement constituée aux lendemains de la seconde guerre mondiale en mettant l’accent sur la convergence des processus sociaux, juridiques et politiques dans les pays considérés comme ayant joué un rôle central dans ce processus. L’auteur adopte pour ce faire une approche résolument nationale, qui…