N° 56, 2017/2 – La politique européenne de la culture

POEU_056_L204

Dossier : La politique européenne de la culture. Entre paradigme économique et rhétorique de l’exception

Dirigé par Oriane Calligaro et Antonios Vlassis

Oriane Calligaro et Antonios Vlassis – Introduction

La formule de Jean Monnet « Si c’était à refaire, je commencerai par la culture » est devenue un lieu commun dans la bouche d’hommes politiques et d’acteurs de la scène artistique et culturelle. Bien que son caractère apocryphe ait été révélé depuis longtemps, elle continue à être citée, dans le but de demander, avec le soutien posthume du père fondateur, une intervention communautaire renforcée dans…

Oriane Calligaro – Quelle(s) culture(s) pour l’Europe ? Les visions contrastées du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne de 1949 à nos jours

L’article compare sur la longue durée les contenus promus dans les programmes culturels du Conseil de l’Europe et de l’UE. Les deux organisations ont à l’origine centré leur action sur le patrimoine culturel commun européen. Le Conseil de l’Europe a par la suite mis l’accent sur la diversité culturelle et les potentiels socio-économiques de la culture. Si la politique culturelle de l’UE est désormais caractérisée par une approche économique, le patrimoine européen comme catalyseur d’identité commune demeure un de ses objets. L’UE a également intégré la diversité dans cette politique mais le spectre des expressions culturelles promues reste finalement limité.

Dario Verderame – Stratégies pour une « Europe culturelle ». Associer et mettre en scène Europe et culture dans un contexte local

Cet article contribue à la compréhension de ce qui se passe lorsque « culture » et « Europe » se rencontrent dans un contexte local. L’objet d’étude est le Festival de l’Europe (Festival d’Europa), un événement biennal dédié aux thèmes Européens organisé dans la ville de Florence (Italie). L’article présente l’origine du Festival, l’idée de culture adoptée par ses organisateurs et par les performances culturelles organisées par les acteurs locaux lors de l’édition 2015 du Festival, considérant ainsi les perspectives top-down et bottom-up. En utilisant des méthodes qualitatives, l’article analyse comment des répertoires culturels, centrés sur l’Europe, sont pensés et vécus.

Céleste Bonnamy – L’Écrivain et le Marché unique. La mobilisation des représentants d’écrivains français face au projet de réforme européenne du droit d’auteur (2014-2016)

Cet article analyse comment la redéfinition de la problématique du droit d’auteur par l’UE afin de construire un marché unique numérique affecte les stratégies de mobilisation de deux associations de représentants d’écrivains français, habituées à interagir avec le ministère de la Culture français sur ces questions. L’article identifie un double phénomène : d’une part le maintien de manières de faire antérieures, dû à une logique de path dependency et un manque de capital social européen ; et d’autre part une transnationalisation de l’action en résistance à une possible supranationalisation, produit de la réfraction de logiques du champ de l’Eurocratie par le champ littéraire français.

Antonios Vlassis – La révision de la directive « Services de médias audiovisuels » : des voix politiques multiples pour une seule Europe numérique ?

L’agenda de l’Union européenne (UE) sur les biens et services audiovisuels est actuellement dominé par la révision de la directive « Services Médias Audiovisuels » (SMA). La nouvelle directive – proposée par la Commission européenne en mai 2016 – vise à établir des nouvelles normes de gouvernance pour le secteur audiovisuel dans un contexte numérique changeant. La portée de l’article est de mettre en lumière pourquoi et comment des acteurs non-étatiques, tels que des sociétés du numérique, des associations et des organisations de professionnels de la culture, abordent la gouvernance de l’audiovisuel et les mécanismes appropriés pour réguler le secteur dans le contexte de la transformation numérique.

Lilian Richieri Hanania – Cultural action in the EU external commercial policy: securing the specificity of cultural goods and services in the digital era

Cet article a pour objet le traitement de l’interface « commerce – culture » dans la politique commerciale extérieure de l’Union européenne (UE), avec un accent particulier sur le numérique. Il examine les différentes dispositions sur le secteur de l’audiovisuel et le numérique dans les accords bilatéraux et régionaux de commerce européens, afin d’identifier la manière dont l’UE reconnaît la spécificité de ce secteur et la stratégie qu’elle emploie afin de conserver sa marge de manœuvre en matière de politique culturelle dans ces accords. L’article la compare à la stratégie d’autres partenaires commerciaux de l’UE, et tient compte des principes et objectifs reconnus au sein de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), notamment par la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Ben Garner – Towards a European strategy on culture and development : Learning from the CARIFORUM-EU Economic Partnership Agreement

Cet article examine les tentatives récentes de l’UE de définir la place de la culture dans ces relations extérieures, et en particulier dans le domaine de la coopération pour le développement. L’article se concentre sur le modèle proposé dans le cadre de l’Accord de partenariat économique (APE) UE-CARIFORUM conclu en 2008. Le contenu et dispositions de mise en œuvre des clauses culturelles de l’APE sont examinés et resitués dans le débat plus large sur le rôle « instrumental » de la culture dans les politiques de développement. Certaines des leçons tirées de l’APE sont ensuite utilisées pour formuler quelques réflexions critiques quant à la stratégie émergente de l’UE pour la culture et le développement.

Lectures

Damien Pennetreau – Florence Delmotte et Denis Duez, Les Frontières et la communauté politique : faire, défaire et penser les frontières, Bruxelles, Presses de L’Université Saint-Louis, 2017, 248 pages.

Simon Tordjman – Leila Mouhib, L’Union européenne et la promotion de la démocratie. Les pratiques au Maroc et en Tunisie, Bruxelles, Éditions de l’ULB, 2017, 256 pages.