N° 3, 2001/2 – L’élargissement de l’Union européenne ou la construction d’un objet politique problématisé

PE3L’élargissement de l’Union européenne ou la construction d’un objet politique problématisé

dirigé par Sabine Saurugger, 2001/2 n°3

 

Sabine Saurugger – Introduction

Le processus d’élargissement actuel de l’Union européenne est le projet le plus ambitieux de ces dernières années. Depuis 1989, année de la chute du mur de Berlin et celle des régimes communistes, il a connu trois grandes phases : tout d’abord une période de recherche d’une stratégie de long terme (1989-1993), ensuite la décision d’élargir l’Union européenne et la mise en oeuvre d’une véritable…

 

Ulrich Sedelmeier – Accommodation beyond self-interest: identity, policy paradigms, and the limits of a rationalist approach to EU policy towards central Europe

In order to understand why EU policy accommodates the preferences of the countries of central and eastern Europe (CEECs) to a greater extent than an account based purely on material selfish interests on the part of the EU would expect, we need to take ideational factors into account. The EU’s discursively constructed collective identity towards the CEECs inclines policy-makers acting on behalf of the EU towards accommodating the CEECs’ preferences. However, as the EU’s policy towards the CEECs is a ‘composite policy’, a crucial mediating factor are the policy paradigms that underpin EU policy in the various sub-areas covered by its policy towards the CEECs. 

 

Cécile Robert – L’Union européenne face à son élargissement à l’est : incertitudes politiques et construction d’un leadership administratif

On observe comment la perspective de l’élargissement a pu être mise à profit par les acteurs communautaires pour renégocier leur place et rôle au sein du système politique européen. On s’intéresse à la conquête par la Commission d’une forme de leadership, qui lui a permis d’être la principale conceptrice et animatrice de la politique communautaire à destination des PECO. Deux explications complémentaires sont suggérées. La première insiste sur les stratégies déployées par la Commission autour de la monopolisation de l’expertise légitime sur les PECO et le renforcement de ses positions institutionnelles ; la seconde souligne la dimension politique de son travail : sa capacité à articuler technique et politique lui permet de produire des solutions qui sont compatibles avec les impératifs et contraintes politiques qui pèsent sur les Etats membres. 

 

Nieves Pérez-Solorzano Borragan – Organised interest in central and eastern Europe. Towards gradual europeanisation ?

Recent research on the impact of the EU’s Eastward Enlargement in the domestic politics of Central and Eastern Europe has focused on institutional and economic restructuring, adoption of the acquis communautaire and party politics with little attention to the implications for civil society dynamics and the development of organised interest representation. The aim of this article is to contribute to the current debate among academics and practitioners alike by offering a non-fragmented, domestic and transnational approach to the study of interest politics in the new democracies through the study of the increasingly Europeanising activity undertaken by interest groups. 

 

Antoine Roger – Perspectives d’intégration a l’Union européenne et formation des systèmes de partis dans les pays d’Europe orientale

La Roumanie, la Bulgarie, la Lituanie et la Lettonie ne sont pas appelées à figurer dans la « première vague » d’élargissement de l’Union européenne ; toute perspective d’intégration ne leur est pas fermée cependant. Cette position expectante explique la formation de systèmes de partis originaux qui ne peuvent être analysés à travers le prisme classique de Stein Rokkan et Seymour Martin Lipset : dans les pays considérés, les formations politiques ne reflètent pas simplement des conflits structuraux d’origine interne ; de tels conflits sont bien observés mais ils sont filtrés par les perspectives d’adhésion à l’Union européenne ; les programmes élaborés par les différents partis combinent défense d’intérêts catégoriels et réponse aux mots d’ordre extérieurs ; ils composent des paysages politiques cohérents et évolutifs à la fois. 

 

Gilles Bertrand – L’adhésion de Chypre à l’Union européenne : un déblocage du conflit par le bas ?

L’élargissement de l’UE à Chypre se heurte à la division de l’île et à l’occupation du nord par la Turquie, État dont la candidature a été acceptée à Helsinki. Les dirigeants turcs n’ont d’autre choix que de régler la question chypriote s’ils veulent adhérer. Le gouvernement chypriote (grec) ne fait guère preuve d’imagination pour parvenir à un accord. Les dirigeants chypriotes turcs bloquent toute tentative d’accord. L’impulsion en faveur de l’adhésion comme de la solution fédérale vient surtout de la société civile qui a mis en place un processus de négociation intercommunautaire par le bas novateur. 

 

Varia

 

Georg Menz – The domestic determinants of national response strategies to EU-induced liberalization : examining the regulation of wages for posted workers in Austria and Germany

This article analyzes and compares the German and Austrian national response strategies to the liberalization of service provision in the European Union. This liberalization, brought about by efforts to create a Single Market, has enabled the transnational provision of services without initially clarifying the wage and labor conditions applicable to workers posted to other member states. The national legislative re-regulatory measures or response strategies are crucially colored by the internal configuration and relative power of labor market interest associations, i.e. unions and employers’ associations. The article highlights organizational deficiencies of the unions in a neocorporatist system commonly considered “medium” strength and contrasts and compares these with the union organization in “strongly” neocorporatist Austria.

 

Jeunes chercheurs

 

Laure Neumayer – Emergence de l’enjeu européen dans trois pays candidats à l’intégration à l’Union européenne : Pologne, Hongrie, République Tchèque

L’objectif de cette recherche de doctorat consiste à renverser la perspective des études consacrées à l’élargissement de l’Est de l’Union européenne pour analyser “ de l’intérieur ” la manière dont les acteurs institutionnels polonais, tchèques et hongrois préparent l’adhésion de leur pays à l’Union. Les “ stratégies d’intégration ” qu’ils élaborent et mettent en œuvre sont entendues comme un…

 

Svetlozar A. Andreev – Consolidation of democracy in eastern Europe and a possible way of measuring it

The author of this article is a Bulgarian national, who is currently in the final year of his Ph. D. studies at the European University Institute in Florence. The focus of his research is the democratisation of the post-communist states of Eastern Europe, and particularly the process of consolidation of democracy, which presents a crucial phase in the evolution of the political systems of these…

 

Lecture critique

La Grande-Bretagne et l’Europe. Le grand malentendu Jacques LERUEZ En lisant le titre, on dira peut-être : un livre de plus dans un champ déjà bien labouré. On aura tort ; outre que, fort judicieusement, il paraît à l’occasion d’un nouveau tournant de la construction européenne, le parti adopté par l’auteur consiste à s’intéresser, moins aux détails des négociations successives, plus ou moins…